Recherche > Revue de presse > Résultat à long terme de la thérapie psychodynamique et Thérapie congnitivo-comportementale dans le trouble d'anxiété sociale

Résultat à long terme de la thérapie psychodynamique et Thérapie congnitivo-comportementale dans le trouble d'anxiété sociale


TCC-Anxiete-sociale1-1

La phobie sociale est l'un des troubles mentaux les plus fréquents, avec une prévalence vie-entière de 12%, et qui peut avoir des perturbations psychosociales graves ainsi qu’un cout socio-économique élevé.

Plusieurs études ont prouvé l’efficacité de la thérapie congnitivo-comportementale, ainsi que la thérapie psychodynamique chez les patients soufrant de trouble d’anxiété sociale. Cependant seuls les résultats à court terme ont été évalués par ces études.

Afin d'évaluer les effets à long terme de ces psychothérapies, des évaluations supplémentaires dans le cadre du suivi ont été effectuées à 6, 12, et 24 mois après le traitement.

Dans cette étude, les patients ont été recrutés à partir du 11 Avril 2007 au 29 Avril 2009 par les cliniques externes de cinq universités en Allemagne. Une clinique dans chacun de ces cinq centres effectuait la TCC, et une autre réalisait la thérapie psychodynamique.

L’étude consiste en une évaluation de la différence des taux de réponse et de rémission de la TCC par rapport à la thérapie psychodynamique, Les évaluations ont été effectuées au début et au 8 éme et 15 éme semaine ainsi qu’au 6, 12 et 24 mois et après la fin du traitement.

Un nombre de 209 patients ont été traités en ambulatoire avec la TCC, et 207 ont bénéficié d’un traitement par thérapie psychodynamique.

Les résultats ont été corroborés pour les trois évaluations de suivi. A ucune différence significative entre las TCC et la thérapie psychodynamique dans la prise en charge de la phobie sociale dans cette étude. En effet, leur taux de réponse étaient d’environ 70%, alors que leurs de taux de rémission était approximativement à 40%, et cela au bout de deux ans de suivi.

Les auteurs ont retrouvé que les deux techniques de traitement étaient supérieures part rapport au groupe de patient sur la liste d’attente à court terme après traitement.

Immédiatement après le traitement, aucune différence statistiquement significative entre les TCC et thérapie psychodynamique n'a été trouvée en ce qui concerne la réponse et la réduction de la dépression.

Aux évaluations de 6, 12, et 24 mois de suivi et après la fin du traitement, aucune différence significative entre les deux techniques de traitement n’a été trouvée en ce qui concerne la réponse et de rémission au traitement pour le trouble d’anxiété sociale.

Ces résultats sont en accord avec une récente méta-analyse rapportant que la thérapie psychodynamique peut être aussi efficace que d'autres traitements établis dans le traitement des troubles anxieux. Les taux de réponse et de rémission étaient stables et avaient tendance à augmenter à long terme à la fois pour la TCC et la thérapie psychodynamique.

Les auteurs ont rapporté une limite de leur étude représentée par le fait du nombre restreint de l'échantillon au cours de la période de suivi.

Ces développements représentent une approche prometteuse pour améliorer les traitements non seulement pour les troubles anxieux, mais pour d'autres troubles mentaux aussi. Toutefois, la preuve que les protocoles unifiés sont plus efficaces que les traitements spécifiques au trouble n'a pas été encore établie. Ainsi, d'autres recherches sur ces protocoles sont requises.

  • Dr Haouat Amine
  • Service de psychiatrie
  • CHU Hassan II Fès
  • Le 24/10/2014

 


Affichage Affichages : 685

Recherche