Recherche > Revue de presse > Prévalence du tabagisme et de la consommation de cigarettes dans 187 pays, du 1980 à 2012

Prévalence du tabagisme et de la consommation de cigarettes dans 187 pays, du 1980 à 2012


JAMA-tabac-1

Le tabac est un facteur de risque de morbidité mondiale. L’estimation des tendances nationales de la prévalence et de la consommation est essentielle pour hiérarchiser l'action et évaluer les progrès de la lutte antitabac.

Malgré les efforts de lutte antitabac, le tabagisme continue à influencer négativement les modèles de santé mondiale: 5,7 millions de décès et 6,9% des années de vie perdues en 2010.

Malgré l'amélioration de la disponibilité des données, l’information sur les tendances de la prévalence et de la consommation n'a pas été synthétisée d'une manière systématique et cohérente.

L’objectif de cet article est d’estimer la prévalence du tabagisme quotidien selon l'âge et le sexe et le nombre de cigarettes par fumeur par jour pour 187 pays de 1980 à 2012∙

Sur le plan méthodologique, les Sources représentatives au niveau national qui ont mesuré la consommation de tabac (n = 2 102 payé- année de données) ont été systématiquement identifiées.

Les observations âge-sexe-pays-années (n = 38 315) ont été synthétisés en utilisant le processus gaussien de régression spatio-temporelle pour modéliser les estimations de prévalence par âge, sexe, pays et année.

Les taux de prévalence normalisés selon l'âge pour la population âgée de 15 ans ou plus ont été calculés en utilisant la norme d'âge de l’OMS Les principaux résultats rapportés par les auteurs de cet articles étaient comme suit :

Entre 1980 et 2012, la prévalence selon l'âge de tabagisme quotidien a diminué de 41,2% à 31,1% chez les hommes et de 10.6% à 6.2% chez les femmes, avec un taux annuel moyen de baisse de 0,9%∙ (p <0,001)

La prévalence mondiale a diminué à un rythme plus rapide de 1996 à 2006 (taux annuel moyen de baisse, de 1,7%) par rapport à la période suivante (taux annuel moyen de baisse, de 0,9%, p = 0,003).

Malgré la baisse de la prévalence, le nombre de fumeurs quotidiens a augmenté de 721 millions en 1980 à 967 millions en 2012(P < 0,001) et le nombre de cigarettes fumées dans le monde a augmenté de 4,96 trillions à 6,25 trillions (P <0,001).

Les taux de prévalence les plus élevés ont été observés chez les 30 - 34 ans dans les pays développés et les 45 -49 ans dans les pays en développement.

Pour les femmes, la prévalence estimée en 2012 a dépassé les 30 % en Grèce, en Bulgarie, et à Kiribati et était supérieur à 25% dans d’autres pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Chili, France, Hongrie, et la Macédoine. En revanche, dans un certain nombre de pays, la prévalence était de 1 % ou moins : Azerbaïdjan, l’Algérie, le Cameroun, l’Erythrée, l’Ethiopie, la Gambie, la Libye, le Maroc, et le Soudan.

Pour les hommes, des taux annuels moyens de baisse de 2 % ou plus ont été observés dans 17 pays, avec les plus grands taux de baisse au Canada, l’Islande, le Mexique, la Norvège, et la Suède.

Durant la même période, six pays (Côte d'Ivoire, la Croatie, le Kazakhstan, la Mauritanie, l'Arabie Saoudite, et la Serbie) ont montré une augmentation statistiquement significative de la prévalence (P < 0,05).

Pour les femmes, des taux annuels moyens de baisse de 2 % ont été observés dans 22 pays, tandis que 12 pays ont présenté des augmentations statistiquement significatives de la prévalence depuis 1980.

En 2012, il y avait 34 pays où le nombre moyen de cigarettes par fumeur par jour était inférieure à 10, 78 pays entre 10 et 20 cigarettes par jour, et 75 pays ou la consommation était de plus de 20 cigarettes par jour.

L'exposition totale au tabac et les risques associés pour la santé sont liés à la fois à la consommation et à la hausse de la prévalence.

Les plus grands risques pour la santé sont susceptibles de se produire dans les pays à forte prévalence et à forte consommation , y compris la Chine , la Grèce, l' Irlande, l'Italie , le Japon , le Koweït , la Corée , les Philippines , l'Uruguay , la Suisse et plusieurs pays d'Europe de l'Est, comme la Russie .

Plusieurs pays ont une prévalence élevée mais une consommation faible, y compris le Bangladesh, la Bolivie, le Chili et le Népal.

En discutant ces résultats, les auteurs rapportent que la prévalence globale normalisée selon l'âge de tabagisme quotidien a baissé de 25 % pour les hommes et de 42 % pour les femmes entre 1980 et 2012(p < 0,001).

La croissance importante de la population au cours de cette période a contribué à 41 % d'augmentation du nombre de fumeurs quotidiens de sexe masculin et 7% chez les fumeuses. (p < 0,001)

Le nombre de cigarettes consommées dans le monde a augmenté de 26 % (p < 0,001) au cours de la même période, ce qui confirme que le marché mondial du tabac continue à se développer.

Au cours des trois dernières décennies, le rythme de réduction de la prévalence était important entre 1996 et 2006, mais a été suivie par une période de réduction plus lente au niveau mondial.

Cette analyse a révélé plusieurs pays avec de grandes réductions de la prévalence du tabagisme chez les hommes, y compris le Canada et l'Islande, avec des prévalences en 2012 estimées respectivement à 16,7% et 15,9%.

La prévalence du tabagisme quotidien chez les femmes en 2012 varie de façon importante dans les pays à revenu élevé : de moins de 15 % au Canada , l'Islande , Israël, le Japon , la Suède et les États-Unis à plus de 26 % en Autriche , Belgique , Chili, France , et la Grèce . Par ailleurs cette prévalence n'a jamais dépassé 5 % dans de nombreux pays à revenu intermédiaire.

En 2012, 12 pays (dont la Chine et l'Indonésie) ont représenté près de 40 % des fumeurs dans le monde avec une prévalence estimée à plus de 40 % chez les hommes et à moins de 5 % chez les femmes.

Quatre pays ont réussi à atteindre des réductions de plus de 50 % à la fois dans la prévalence du tabagisme masculin et féminin depuis 1980 : le Canada, l'Islande, le Mexique et la Norvège.

Les tendances de la prévalence estimées dans cette étude représentent une occasion d'évaluer la faisabilité de l'objectif volontaire de la prévalence du tabagisme adoptée par les Etats membres de l'OMS en 2013 , ce qui implique une baisse du taux annuel de 3% .

Ce rythme de déclin n'a pas été atteint dans un pays au cours de la période de 1980 à 2012 pour les hommes et n'a été observée que dans les pays qui ont commencé avec des taux de prévalence très faible pour les femmes.

Pour atteindre les niveaux proposés dans les objectifs, La Convention-cadre pour la lutte antitabac : (FCTC : Framework Convention on Tobacco Control) a été adoptée par l'assemblée mondiale de la Santé en 2003 et a depuis été approuvé par 177 pays. Elle reflète de plus en plus les efforts mondiaux de lutte contre le tabac.

Une large série d'interventions efficaces ont été adoptées, y compris l'augmentation des prix et, des interdictions sur la publicité et de la vente aux mineurs, l’interdiction de fumer en public et autres stratégies.

Les taux de prévalence du tabagisme ont diminué de façon constante depuis la mise en œuvre de la législation sans fumée en 2003 dans certains pays, comme la Nouvelle-Zélande.

Bien que les résultats préliminaires de l'effet de l'action politique concertée dans certains pays est encourageante, la décélération de la réduction de la prévalence du tabagisme quotidien au niveau mondial depuis 2006 est préoccupante et souligne l’importance cruciale de la surveillance attentive et rapide des changements dans la prévalence du tabac.

Les auteurs concluent que, Malgré les progrès réalisés dans la réduction de la prévalence du tabagisme quotidien depuis 1980, le nombre de fumeurs a augmenté de façon constante dans le monde entier, et il ya des indications préliminaires que la prévalence globale chez les hommes a augmenté au cours des dernières années.

Bien que de nombreux pays ont mis en œuvre des politiques de contrôle, l'intensification des efforts de lutte contre le tabagisme sont particulièrement nécessaires dans les pays où le nombre de fumeurs est en augmentation.

  • Dr Barrimi Mohamed
  • Service de psychiatrie
  • CHU Hassan II Fès
  • Le 22/01/2014

Affichage Affichages : 1259

Recherche