Recherche > Revue de presse > Efficacité, acceptabilité, et tolérance des antipsychotiques dans la schizophrénie résistante : une méta-analyse en réseau

Efficacité, acceptabilité, et tolérance des antipsychotiques dans la schizophrénie résistante : une méta-analyse en réseau


Presque le tiers des patients schizophrènes demeurent résistants malgré un traitement antipsychotique bien conduit. La clozapine représente actuellement le standard du traitement des formes réfractaires de la schizophrénie et fait l'unanimité des guidlines internationaux. Cette supériorité de la clozapine émane surtout de méta-analyses d'essais comparant son efficacité à celle des antipsychotiques classiques. Etant donné le profil de tolérance délicat de la clozapine, et la multiplication d'essais cliniques avec les antipsychotique atypiques, de nouvelles revues systématiques et méta-analyses s'avèrent nécessaires.

C'est dans cet optique que s'inscrit le présent article, dont les auteurs ont réalisé une méta-analyse en réseau comparant directement et indirectement différents agents antipsychotiques de première et de seconde génération dont la clozapine. Le but de leur travail étant d'intégrer toutes les évidences émanant d'essais cliniques randomisés portant sur les antipsychotiques utilisés pour le traitement de la schizophrénie résistante. La recherche a été effectuée dans les bases de données Medline, EMBASE, Biosis, PsychINFO, PubMed, Cochrane, clinicaltrialas.gov et World Health Organisation international trial registry. La revue a inclus tous les essais cliniques randomisés (ECR) en simple ou double aveugle, publiés avant juillet 2014, qui comparent les antipsychotiques quelques soient leurs doses ou voies d'administration, avec un autre neuroleptique ou le placebo.

Le principal résultat mesuré était le changement moyen dans le score global de la PANSS et la BPRS. Les autres résultats secondaires étaient le changement moyen des symptômes positifs et négatifs, les abandons de traitement toutes causes confondues, les abandons en raison de l'inefficacité, l'apparition d'effets indésirables importants, la qualité de vie, la capacité à travailler et les résultats économiques.

Le nombre d'ECR retenu à la fin du processus de sélection était de 40, correspondant à 5172 participants. Douze antipsychotiques étaient inclus dont la Clozapine (évaluée dans 20 essais sur 40), l'halopéridol (15/40), l'Olanzapine (14/40), et la Risperidone (12/40)

Dans la réduction globale du score de la PANSS ou BPRS, l'olanzapine étaient significativement plus efficace que la quetiapine (SD,-0,29, correspondant à une réduction de 6,08 à la PANSS, CI =-0,56 ;-0,02), l'halopéridol (SD, -0,29, -6,08 points PANSS ; CI =-0,44 ; -0,13), la sertindole (SD, -0,46, -9,64 points PANSS CI= -0,8 ;-0,06). La clozapine s'est révélée significativement plus efficace que l'halopéridol (SD, 0,22, -4 points PANSS, IC= -0,38 ; -0,07), la sertindole (SD, -0,4, -8,39 points PANSS, IC=-0,74; -0,04). Enfin, la risperidone s'est montrée significativement plus efficace que la sertindole (SD, -0,32 ; -6,71 points PANSS ; IC =-0,63 ; -0,01). En terme de classement, c'est l'olanzapine qui s'est classée première, suivie de la ziprasidone et la clozapine.

Concernant la réduction des symptômes positifs, la risperidone, la clozapine et l'olanzapine étaient significativement plus efficaces que la quetiapine. De plus la risperidone et la clozapine étaient significativement plus efficaces que l'halopéridol.

Pour les symptômes négatifs, l'olanzapine s'est révélée meilleure que la clozapine, la risperidone, l'halopéridol, la chlorpromazine et la sertindole. La ziprasidone s'est montrée également meilleure que la sertindole et la chlorpromazine.

Concernant l'interruption du traitement toutes causes confondues, l'olanzapine s'est montrée meilleur que l'halopéridol et la fluphénazine.

Les auteurs concluent au faible niveau d'évidence concernant la supériorité de la clozapine en comparaison aux antipsychotiques de nouvelle génération dans l'indication de la schizophrénie résistante.

  • Dr. Berhili Nabil
  • Service de psychiatrie
  • CHU HassanII Fès
  • Le 28/04/2016

Affichage Affichages : 640

Recherche