Recherche > Revue de presse > A Systematic Review of global publication trends regarding long-term outcomes of ADHD

A Systematic Review of global publication trends regarding long-term outcomes of ADHD


outcomes ADHD-1

Il existe un intérêt croissant à l’échelle mondiale pour le TDAH « Trouble de déficit de l'attention / hyperactivité », surtout pour ce qui est des conséquences à long terme (CLT). Et malgré qu’il s’agit d’un trouble touchant les enfants à la base, il est de plus en plus reconnu chez les adultes aussi.

Le potentiel de persistance du TDAH à l'âge adulte fait de ses CLT une importante matière pour les futures études, et d’autre part, les différences géographiques globales qui existent dans la conception des études sont d'un intérêt capital dans l'interprétation des CLT du TDAH.

À travers cette revue systématique de la littérature médicale, les auteurs ont cherché à évaluer les différentes CLT du TDAH à travers le monde. Cette revue a été réalisée dans le but d’identifier et analyser les études publiées de 1980 à 2010 et traitant les CLT du TDAH.

Une recherche exhaustive dans 12 bases de données a été effectuée selon les critères d’inclusion et exclusion suivants :Seulement les études figurant dans ces bases de données et accessibles via des moteurs de recherche électronique ont été inclues. Les études comprenant un groupe de participants avec TDAH diagnostiqué en utilisant n’importe quel critère diagnostique ont été inclues. Seulement les études à évaluation par paires ont été incluses. Les études avec des participants traités ou non contre le TDAH ont été incluses. Les études longitudinales prospectives ou rétrospective de 2 ans ou plus, les études transversales comparant des participants de deux âges différents de 2ans ou plus, ou les études transversales des participants de plus de10 ans ont été inclues. Les articles originaux de recherche publiés en anglais et en texte intégral à partir de Janvier 1980 Décembre 2010 ont été inclus.

Les études portant seulement sur les symptômes et non les CLT ont été exclues. Les études dans lesquelles le TDAH n'était pas la condition première des participants à l'étude, mais était secondaire à une autre maladie ont été exclues. Les études animales, les études de cas et les études comprenant seulement des enfants de moins de 2 ans ont été exclues. Les méta-analyses et les revues de littérature ont été exclues.

Plusieurs mots clés ont étés utilisés dans la stratégie de recherche des études en utilisant 2 moteurs de recherche, les doublons ont été éliminés et d’autres études non conformes ont étés éliminées manuellement. Les études ont étés groupées par localisation géographique selon le schéma des nations unies. Les régions majeurs sont : L’Amérique du nord, l’Europe, l’Asie de l’est, l’Asie de l’ouest, l’Océanie et l’Amérique latine.

La recherche initiale a donné 7272 citations. Après avoir exclu plusieurs citations en fonction des critères d’inclusion-exclusion. Ce nombre a été réduit à 351 études. La taille de la population d'étude variait de 6 à 1.026.873 participants et la durée de l'étude longitudinale varie de 2 à 40 ans.

Études sur les CLT du TDAH par zone géographique :

Les CLT ont été organisées en 9 groupes principaux en fonction des caractéristiques communes de ces conséquences. Ces études ont été aussi regroupées selon les grandes régions géographiques et en fonction du nombre d'études qui étaient situées dans chaque région.

En Amérique du Nord et en Europe, il y a eu une augmentation constante du nombre des études publiées entre1980 et 2010, avec une hausse marquée à la fin des années 1990.

Les intérêts spécifiques de chaque région pour chacun des neuf groupes de conséquences identifiées ont été examinés. Le nombre total de résultats de ses études était le plus élevé pour la consommation de drogues /conduites addictives, suivie par les conséquences scolaires, les comportements antisociaux, perturbations de la fonction sociale, problèmes de carrière, sous-estime de soi, problèmes de conduction automobile, l'utilisation des services publics et de l'obésité.

Modifications de la conception des études au fil du temps

Proportionnellement de moins en moins d’études longitudinales prospectives ont été publiées au fil du temps et de plus en plus d’études rétrospectives et transversales ont été publiés dans les décennies les plus récentes. Cependant, ce sont les études prospectives longitudinales qui sont les plus répandues dans toutes les régions, suivies par les études longitudinales rétrospectives et les études transversales.

Changements dans les groupe d'âge étudiés au fil du temps

Au fil du temps, il y a eu une nette tendance à publier plus des études d’adolescents et d’adultes. En revanche, le nombre d'études publiées sur les enfants est resté relativement stable.

La présente analyse concernait une tranche d’âge des participants allant de 0 à 84ans, comprenant l'âge à l'entrée et de suivi des participants aux études prospectives longitudinales.

Les études sur les trois modèles « prospective, rétrospective et transversale » ont été menées chez les adultes. Comme on pouvait s'y attendre, la plupart des études rétrospectives ont été menées chez les adultes. Et la plupart des études prospectives ont été réalisées chez les adolescents.

La proportion des études menées sur les enfants est plus élevée en Amérique du Nord par rapport aux autres pays à travers le globe. La proportion des études chez les adultes est plus élevée en Amérique du Nord et en Europe, tandis que les études de l'Asie orientale et les autres pays comprennent une forte proportion des études menées sur les adolescents.

Études des CLT du TDAH au fil du temps

Cette analyse montre clairement que de nombreuses études des CLT du TDAH existent déjà, et que les études sur ce sujet ont augmenté de manière considérable depuis 1980 à l'heure actuelle, avec un pic maximal en 2008. Lorsque les études publiées sont considérées par régions géographiques, un modèle similaire en termes de pics de publication est observé, bien que la plupart des études aient été menées en Amérique du Nord. Ces résultats peuvent être dus à une plus grande acceptation du TDAH comme un sujet d'étude aux États-Unis et au Canada ou peut-être une plus grande disponibilité de financement pour les études spécifiques du TDAH.

Conséquences spécifiques selon les différentes régions géographiques

Les différences observées entre les études en matière de priorités des complications peuvent avoir à faire avec les variations géographiques dans les attentes culturelles des enfants et des adultes atteints de TDAH, mais peuvent aussi refléter l’accent mis par les politiques gouvernementales et les tentatives de réduction des coûts dans certains secteurs de la société

Intérêts liés à l’âge

Les résultats actuels indiquent qu’il y a eu un changement général dans l'intérêt aux effets du TDAH chez les adultes et les jeunes. L'intérêt pour le TDAH chez l'adulte a augmenté, sans doute en raison de l'impact du TDAH sur le travail, la vie quotidienne, la vie familiale et les relations.

Les présents résultats indiquent également qu'au fil du temps, il y a eu un changement dans la conception des études, des études prospectives et longitudinales à des études longitudinales rétrospectives. Cela peut s'expliquer par l'intérêt croissant pour les effets du TDAH chez les adultes et que chez ceux-ci les études du TDAH sont en grande partie des études rétrospectives.

En Amérique du Nord et en Europe, la majorité des études ont été menées sur des populations adultes, puis les adolescents suivis par les enfants, alors que dans toutes les autres régions, la plupart des études ont été menées sur des populations d’adolescents. Cette tendance peut refléter les priorités spécifiques à chaque pays, cependant, les raisons de cela ne sont pas très claires.

Biais et limitations possibles

La compilation d'études à conceptions différentes a ses avantages et ses limites. Il est important de considérer que ces études représentent différentes populations géographiques, des nombres différents de sujets, des enquêteurs différents, et de nombreuses autres caractéristiques différentes en termes de conception.

D’autres biais peuvent avoir résulté de l'évaluation des études publiées en anglais seulement, l’existence d’études qui ne figurent pas dans les 12 bases de données recherchés ou bien que certaines études qui avaient été doublement réévalué n’ont pas été déclarées ainsi.

Orientations futures

Des analyses plus poussées sont nécessaires pour évaluer par exemple l'impact du traitement pharmacologique et/ou psychologique sur les CLT du TDAH, et si des complications spécifiques sont plus ou moins sensibles au traitement. Des travaux futurs doivent aussi se focaliser sur les résultats à long terme et, en particulier, le traitement du TDAH à plus long terme.

  • Dr. Ben Brahim Mohammed
  • Résident en pédopsychiatrie à l'hopital Ibn Al-Hassan
  • CHU Hassan II - Fès

Affichage Affichages : 908

Recherche